IMG_8097
Nouvelle destination Européenne pour notre série « Carnet de Voyage ». Cette fois c’est au Portugal que nous nous rendons, plus précisément sur Ericeira, le Hossegor Portugais.

D’un point  de vue pratique, deux choix s’ouvrent à vous pour s’y rendre : la route, un peu longue tout de même, prêt de 1900 kilomètres et pas si bon marché si vous voyagez seul. Ou alors l’avion (arrivée sur Lisboa), on trouve sur le web des billets d’avion pas chers, à condition de s’y prendre comme toujours en avance. (Attention la TAP Air Portugal applique des suppléments de bagages pour les boards !!!)
Sur place, il est essentiel d’avoir une voiture si vous voulez surfer sur les différents spots. Si vous n’avez pas cette possibilité, préférez un hébergement au superbe Camping d’Ericeira  qui fait face à la Praia EMPA et de Pedra Branca.

  •  Sintra ProSintra Pro
  •  Sequence TubeSequence Tube
  •  paysagepaysage
  •  los tuboslos tubos
  •  Le surf portugaisLe surf portugais
  •  Line upLine up


Ericeira  est une ville sympa qui regorge d’activités, de bars et restos assez bon marché malgré l’euro. Les sorties sont nombreuses et la vie nocturne agitée. Bon à savoir : prévoir de l’argent liquide car bon nombre de commerces n’acceptent pas les cartes VISA internationales.
La meilleure période pour le surf est Mars /Avril et Septembre/Octobre. L’été le surf reste de bonne qualité mais mef au vent qui peut être un handicap et aussi à la brume pour les amateurs  de tofs ou de vidéos…
D’un point de vue technique, je conseillerais plutôt des boards en  PE car l’eau est carrément froide l’été : 16° en plein mois d’août !!! Gros contraste avec la température ambiante qui peut atteindre les 35°. La  3/2 manche longue est donc préférable.
Là aussi, Ericeira est un lieu de rencontre, où on a la chance de côtoyer surfers et bodyboarders de tous niveaux et de tous horizons. L’ambiance à l’eau est bonne à condition, comme partout, de respecter les Locaux

.
La région regorge de très nombreux spots, Beachbreacks ou Reefs tels que Coxos, Ribeira d’Ilhas, Crazy Left et bien d’autres. Un saut sur Péniche, située à environ 60 Kms, s’impose et avec de la chance vous pourrez surfer Supertubos, beachbreack Worldclas,s lieu culte du Rip Curl Pro tous les mois d’octobre. Ou encore plus au Nord, un tour sur Nazaré avec sa Praia do Norte.

  •  Un petit creuxUn petit creux
  •  paysagepaysage
  •  un bon bottomun bon bottom
  •  tubostubos



Pour revenir à Ericeira, deux spots me semblent incontournables  pour le Bodyboard :
La Sanguessuga : Slab situé à  coté de Pedra Branca, il s’agit d’une gauche bien creuse et puissante, qui prend assez facilement la houle de Nord-ouest et d’Ouest. Fonctionne à mi-marée/marée haute. Préférez les gros coef. Spot fréquenté par des riders locaux plus que confirmés , la  courtoisie  s’impose donc…
Cave : Le spot n’est pas visible de la route. Il se mérite, il faut y accéder à pied depuis Ribeira d’Ilhas ou Coxos. C’est un reef, une droite puissante qui marche par bonne houle de Nord Ouest et vent d’Est. Fonctionne de mi-marée à marée basse.




Voilà, je vous ai fait part de ma petite expérience « Portugueche », une destination à recommander.
A très bientôt pour un prochain trip : La Galice en septembre.

Obrigado.
Jean-Séb.
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com