Cette semaine, nous avons pris le temps de poser quelques questions à BEN MEVEL.

A cette occasion il nous a partagé certains de ses clichés alléchants, ce qui nous a donné l'idée d'une collab :

MSC x BEN MEVEL.

Ben nous régale régulièrement avec ses photos des spots brestois et shoot régulièrement certains membres du club. Petite découverte d’un passionné derrière l’objectif :

bm_portrait

 

Salut Ben, peux tu te présenter en quelques mots, d’où tu viens, que fais tu dans la vie :

Salut ! J’ai 26 ans et suis originaire de Carhaix dans le centre Bretagne. Après avoir obtenu un Master II en Communication-Média à Bordeaux en 2008, je suis actuellement en recherche d’opportunités. Je cumule donc des jobs « alimentaires » tout en cherchant une offre d’emploi correspondant à mon cursus.

On te croise depuis quelques années maintenant sur les spots de BMO, comment es-tu arrivé de Carhaix à Brest et comment est né cet attrait pour l’océan et le surf ?

Carhaix étant basé à une heure de voiture des plages les plus proches, on peut dire que je côtoyais la mer uniquement l’été. Mon premier bodyboard m’a suivi de mes 5 ans jusqu’à la majorité…et c’était un Morey boogie vendu en grande surface (rires) ! A part des « tout droit » dans la mousse je ne faisais rien mais la sensation de glisse me plaisant, j’ai décidé de m’investir davantage dans ce sport qui est une véritable passion.

A 18 ans je suis parti pour Brest dans le cadre mon BTS. Pendant deux ans j’ai pu profiter de façon régulière des spots du coin. Ensuite j’ai migré vers bordeaux pour 3 ans ou j’ai principalement scoré sur Lacanau et les spots des environs.

Pour mon retour en Bretagne, je voulais être basé au plus près de la côte et j’ai donc posé mes bagages à Saint-Renan, ville que j’apprécie pour son côté calme et stratégique pour la pratique de la glisse.

On te voit également à l’eau de plus en plus, comment fais tu pour rester derrière l’objectif quand c’est parfait ?

Alors là, c’est vraiment une question que je me pose avant chaque shooting. Avoir deux passions et ne pas pouvoir les pratiquer au même moment c’est vraiment frustrant. D’un côté je peux me mettre à l’eau et scorer des vagues parfaites tout en appréciant le niveau des gars et d’un autre je me dis que ce que je vois devrait être immortalisé par la photographie.

Il n’y pas de secret, soit j’ai scoré avant et les conditions permettent de m’offrir un petit shooting soit je décide tout simplement de sacrifier ma session au profit de la photo à condition qu’il y ait du spectacle !

Quelques anecdotes sur tes meilleurs et pires souvenirs en photographie ?

Un des meilleurs :

Le 23 avril 2011, j’étais à la photo sur une falaise proche du spot du Minou. Il faisait beau et le swell rentrait vraiment bien. A vue d’œil il devait y avoir 2 mètres à la série. Au moment ou j’ai décidé de partir, j’ai vu trois gars se mettre à l’eau (Gwen renambot, Martin Viezer et Anthony Demon). J’ai le souvenir d’avoir pensé « voilà les trois mousquetaires qui débarquent, le show peut être très bon ! ». L’appareil en main, une série fantôme en approche, j’ai pu voir Anthony s’offrir une boite en DK et un « tout droit » dantesque suivit de Gwen sur une longue droite bien dodu pour finir avec Martin sur une énorme gauche…

Le pire :

Etre à 100 mètres du reef, sous la pluie avec des rafales de vent incessantes et persister à croire que le résultat peut être bon. Et honnêtement, j’aurai dû aller à l’eau !

Un souvenir sur une session marquante ?

Il y en a tellement…

Un scoring légendaire au sud de capbreton avec Yvon Martinez et Jean Sébastien Estienne. Un pic bien définit gauche/droite avec des tubes de 2m à plus de 2.50 m, peu de monde et une ambiance joviale. Un grand merci à Marc Laurent pour cet instant inoubliable.

Quel est la journée type de Ben ?

Si je ne travaille pas…

« Couche tard et lève tôt », la première chose que je fais c’est allumer mon ordinateur pour regarder les conditions du jour et du reste de la semaine.

Après je consulte les réseaux sociaux que je laisse ouverts pour suivre l’actualité de la glisse en instantané.

Mais mon occupation principale reste l’apprentissage des logiciels qui sont indispensables pour la communication (retouche, édition, dessin vectoriel et web)

S’il y a des conditions, je passe la journée dehors avec ma board et mon reflex.

Quant vient le soir, j’apprécie l’apéro et les petits plats de ma copine ou, plus calme, il m’arrive de faire le geek sur PS3…

Des projets en cours ? Un trip de prévu bientôt ?

J’ai énormément de projets mais sans un job à temps plein je peux m’assoir dessus ou alors il faut me donner la recette !

J’aimerai aller au Mexique, en écosse, en Irlande, en Indo, en Australie… et retourné au Maroc : le pays des droites !

Changer de boitier et investir dans un caisson (j’espère pour 2013).

Le seul projet à court terme concerne le bodyboard d’un point de vue photographique, il aboutira lorsque j’aurai cumulé suffisamment de shoots que je diffuserai en exclusivité, affaire à suivre…

Merci Ben pour la mini-view, maintenant place aux photos :


Click ici pour ouvrir la galerie


bm 4




Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com